• Matic et Rodrigo pourraient rapporter gros au BenficaMatic et Rodrigo pourraient rapporter gros au Benfica©Maxppp

    Le Benfica s'apprête à connaître un hiver mouvementé. Si Nemanja Matic semble très proche de Chelsea depuis plusieurs jours, deux autres éléments majeurs pourraient quitter le club durant ce mois de janvier.

    Le Benfica risque bien de ne pas sortir indemne de ce mercato hivernal. Le club lisboète, s’il peut se targuer de bons résultats au sein de son championnat - leader de Liga Sagres après une victoire face au rival Porto (2-0) - peut en effet craindre le pire devant l’intérêt de deux clubs richissimes du Vieux continent pour certains de ses meilleurs éléments. Chelsea et le Zenit Saint-Pétersbourg se sont en effet manifestés ces derniers jours pour trois joueurs benfiquistes, et il sera bien difficile pour le board portugais de renoncer aux chèques proposés.

    Du moins, il résiste pour le moment aux avances de Chelsea, club qui a proposé 25 M€ pour le milieu de terrain Nemanja Matic. Arrivé dans la capitale portugaise en 2011, justement depuis Chelsea, le Serbe s’est imposé comme l’un des meilleurs d’Europe à son poste, lui qui a été élu joueur du championnat la saison passée. Désireux de rallier son ancienne écurie, le joueur se heurte à la décision de son club de le retenir, le Benfica ne souhaitant pas lâcher son joueur pour une somme inférieure à sa clause libératoire, qui équivaut à 50 M€. Seulement, la pression exercée par Matic, déjà à Londres pour négocier son contrat avec les Blues, aurait poussé les Aigles à revoir leur plan pour accepter l’offre initiale du club anglais.

    C’est ce qu’annonce le Diário de Noticias, qui croit également savoir que le club ne refusera pas, dans le même temps, une double proposition alléchante émanant du Zenit. Le club russe, étonnamment inactif sur les mercatos depuis les arrivées de Witsel et Hulk en septembre 2013, compte revenir aux affaires en terres fertiles. C’est ainsi qu’il aurait proposé 50 M€ pour la doublette Ezequiel Garay-Rodrigo. Une offre difficilement réfutable, que les médias portugais donnent déjà pour acquise. Entre toutes ces opérations, c’est donc un minimum de 75 M€ que le Benfica pourrait récupérer. Aura-t-il le temps de réinvestir une partie de ce montant d’ici la fin du mercato pour compenser les départs imminents ? Rien n’est moins sûr même si l’arrivée de Nani serait étudiée très sérieusement d’après les tabloïds anglais.


    votre commentaire
  • Eusebio est décédé

    La star du football portugais Eusebio est décédé dimanche, victime d'un arrêt cardio-respiratoire, à l'âge de 71 ans.
     

    Eusebio a effectué la grande majorité de sa carrière au Benfica Lisbonne. (L'Equipe)

    Eusebio a effectué la grande majorité de sa carrière au Benfica Lisbonne. (L'Equipe)
    La «Panthère noire» ne rugira plus. L'attaquant portugais Eusebio est décédé ce dimanche au petit matin, à l'âge de 71 ans, victime d'un arrêt cardio-respiratoire. Hospitalisé à plusieurs reprises pour divers soucis de santé, le Ballon d'Or 1965 avait été interné fin juin 2012 à l'Hôpital da Luz de Lisbonne à la suite d'un accident vasculaire cérébral (AVC) avant de quitter l'établissement une dizaine de jours plus tard. Né au Mozambique, alors colonie portugaise, Eusebio avait fait la gloire du Benfica Lisbonne, club dans lequel il a effectué la plus grande partie de sa carrière (15 ans), empêché par le régime autoritaire d'Antonio Salazar de s'engager avec un club étranger. Il y avait remporté la Coupe des clubs champions en 1962 face au Real Madrid de Di Stefano, 11 titres de champion du Portugal et quatre coupes du Portugal.
    Sur le plan international, celui qui a toujours été considéré comme un des meilleurs joueurs de tous les temps pour sa rapidité, sa technique, et la précision de son pied droit, a permis à la sélection portugaise d'atteindre la troisième place de la Coupe du monde 1966, au terme de laquelle il finit meilleur buteur de la compétition avec neuf réalisations. Eusébio est également considéré comme le meilleur joueur de la compétition. Son record de 41 buts en 64 matches pour la "Seleçao" ne sera battu qu'en 2005, par Pedro Pauleta.

    Trois ans après son départ du Benfica en 1975, la star portugaise avait mis fin à sa carrière après de brefs passages par des clubs américains et de modestes équipes portugaises. Il était alors devenu ambassadeur du Benfica et de la Fédération portugaise de football. Au final, «Le Roi», comme il était également surnommé, a inscrit 733 buts au cours de sa carrière.

    3 commentaires
  • LdC : Ronaldo toujours plus dans la légende, Man City renverse le Bayern !

    10/12/2013 - 22 h 42 Coupes Europe » Ligue des champions Commentaires

    Ronaldo revient fort !Ronaldo revient fort !©Maxppp

    La première partie de la sixième journée de Ligue des Champions a livré son verdict ! Si le choc entre Galatasaray et la Juventus a été reporté, celui entre le Bayern Munich et Manchester City a tenu toutes ses promesses (2-3) !

    Belle soirée européenne ce soir pour la sixième et dernière journée des phases de poules. Dans le Groupe A, Manchester United, premier du groupe, avait la pression avec la réception du Chakhtior Donetsk, deuxième. Un duel qui a finalement tourné à l’avantage des Anglais, qui ont pris l’avantage après l’heure de jeu grâce à un but de Phil Jones. Les Red Devils assurent ainsi la première place du Groupe A. Et ce résultat fait les affaires du Bayer Leverkusen, qui s’est imposé sur la pelouse de la Real Sociedad (0-1) grâce à un but de Toprak au retour des vestiaires. Les Allemands s’emparent donc de la deuxième place au détriment du club ukrainien et se qualifient pour les phases finales de la Ligue des Champions.

    Dans le Groupe B, tous les regards étaient portés sur l’affiche entre Galatasaray et la Juventus Turin. Mais cette rencontre a tourné court et a même dû être reportée à cause de fortes chutes de neige. Le match devrait être rejoué dès demain, ou à une date ultérieure déterminée par l’UEFA. En attendant de connaitre l’identité du deuxième de ce groupe, le Real Madrid a conclu la phase de poules par une nouvelle victoire face à Copenhague (2-0). Mis sur de bons rails après la magnifique ouverture du score de Modric en première période, Cristiano Ronaldo a parachevé le succès des siens au retour des vestiaires. Le Portugais devient ainsi le meilleur buteur de l’histoire des phases de poules, avec 9 buts.

    Dans le Groupe C, la victoire de Benfica face au PSG (2-1) n’aura pas suffi pour le club portugais, l’Olympiacos s’étant imposé (3-1) face à Anderlecht. Les Grecs se qualifient donc pour les phases finales alors que Benfica disputera l’Europa League. Mais la véritable affiche de la soirée était à trouver du côté de l’Allianz Arena où le Bayern Munich recevait Manchester City. Et alors que l’on pensait assister à une démonstration bavaroise après le début de match tonitruant des hommes de Guardiola, qui menaient 2-0 après seulement douze minutes de jeu, les Citizens ont offert un sacré retournement de situation. David Silva avait d’abord réduit le score en première période avant que Kolarov, sur pénalty, et Milner ne donnent l’avantage aux Skyblues après la mi-temps. City n’est alors plus qu’à un but de la première place, mais les champions d’Allemagne resteront vigilants jusqu’au bout. Le Bayern reste donc premier, suivi des Citzens. Le CSKA Moscou quant à lui n’ira même pas en Europa League puisque le club russe s’est incliné dans les ultimes instants de la partie face au Viktoria Plzen (2-1).


    votre commentaire
  • Cristiano Ronaldo commente sa dernière prouesse et évoque le Ballon d’Or !

     

    Cristiano Ronaldo a gagné son duel face à IbrahimovicCristiano Ronaldo a gagné son duel face à Ibrahimovic©Maxppp

    Cristiano Ronaldo a encore frappé. Avec un triplé inscrit hier en Suède lors des barrages pour le Mondial (3-2), l’attaquant a rejoint Pauleta en tête du classement des meilleurs buteurs de la sélection portugaise. La suite logique d’une saison grandiose. CR7 s’est confié au sortir du match, n’oubliant pas de glisser un mot au sujet du Ballon d’Or…

    Le duel entre Zlatan Ibrahimovic et Cristiano Ronaldo a pris tout son sens lors du match retour des barrages entre la Suède et le Portugal. Là où la star parisienne s’est offerte un doublé, l’attaquant du Real lui a répondu avec un hat-trick, de manière à valider le billet des siens pour le Brésil. Rien d’étonnant, finalement, à entrevoir pareille prestation de CR7. L’actuel meilleur buteur de Liga et de Ligue des Champions – respectivement 16 et 8 buts – poursuit simplement sa saison dantesque. Il a d’ailleurs battu un nouveau record hier soir, en rejoignant Pauleta en tête du classement des meilleurs réalisateurs de l’histoire du Portugal, avec 47 pions.

    Au sortir de la rencontre, il s’est ainsi exprimé sur ce sujet au micro de RTP, en plus de livrer ses premières impressions. « Nous avons lutté et souffert, mais c’est normal dans un match entre deux grandes équipes. Nous avons eu du mal en deuxième période, mais nous avons été meilleurs sur l’ensemble des deux matches, il est logique que nous en sortions vainqueurs. (…) Le record de Pauleta ? Les records sont faits pour être battus, mais ce n’était pas ma priorité de le dépasser. Il savait que ça arriverait. Je suis concentré sur le fait d’aider la sélection et j’ai démontré que je pouvais le faire. » Forcément, le numéro 7 est l’atout numéro un du Portugal. Couplées à ses performances en club, ses prestations avec la Selecção ont une nouvelle fois relancé les questions autour du Ballon d’Or, un trophée qui lui semble promis.

    Mais CR7 a une nouvelle fois botté en touche. « J’ai fait mon travail, je n’ai aucune réponse à apporter à personne. J’essaie toujours de donner le meilleur. Tous les ans, je démontre qui je suis. J’ai marqué 40 ou 50 buts par saison, et ce n’est pas à la portée de tout le monde. Je ne vis pas aveuglé par le Ballon d’Or. » S’il ne se dit pas obsédé par la plus prestigieuse des récompenses personnelles, avec ses statistiques hors-normes, Cristiano Ronaldo semble se diriger à grands pas vers ce trophée, dont la deadline pour les votes pourrait être repoussée au 29 au lieu du 15. Quoi qu’il en soit, gageons que d’ici la nomination du vainqueur, le Portugais aura encore planté des buts. Par dizaines.


    votre commentaire
  • Et Ronaldo surgit du brouillard...

    Portugal1 - 0Suède

    Pourtant peu en vue, comme Zlatan Ibrahimovic, Cristiano Ronaldo a donné de la tête la victoire au Portugal contre la Suède en barrage aller (1-0).

    Et Ronaldo surgit du brouillard... - Football - Qualif. Coupe du monde 2014AFP

    Merci Cristiano Ronaldo ! La star du Real Madrid a remporté son premier duel à distance avec un Zlatan Ibrahimovic presque transparent et mis le Portugal sur la bonne voie contre la Suède (1-0). Avec son but à la 82e – une tête plongeante pleine de volonté sur un centre de Miguel Veloso -, CR7 offre une victoire précieuse aux Lusitaniens dans la perspective du Mondial 2014. Les Portugais arriveront en position de force en Suède mardi prochain. Dans leur valise, ils ont un résultat presque idéal mais qui a été long à se dessiner.

    Avant ce but de l'inévitable Ronaldo, le Portugal s'est cassé les dents sur le bloc suédois. La Selecção a pourtant dominé les débats, largement. Mais les coéquipiers de Moutinho ont manqué de précision dans le dernier geste. Avec un bloc assez bas, la Suède a résisté et même profité de certains contres pour se créer les occasions les plus franches de la première période, à l'instar de la frappe Larsson à la 20e.

    Après la pause, la domination portugaise s'est encore accentuée. Les Suédois ne sont presque plus sortis de leur camp. Ibrahimovic n'a d'ailleurs pas eu un ballon à se mettre sous la dent. Et finalement, le Portugal a trouvé la faille. Et sans surprise, la lumière est venue de Cristiano Ronaldo, qui commençait à s'agacer. CR7 a même failli doubler la mise mais a trouvé la barre à la 85e. Le Portugal se retrouve sur la bonne voie. Il faudra cependant conclure mardi face à une équipe de Suède qui devra sortir un peu plus et donc offrir des opportunités à Ronaldo et consorts.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique