Ce jeudi après-midi, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France (1976-1984) Michel Hidalgo (87 ans) nous quittait. L’homme qui a mené les Bleus au sacre lors de l’Euro 84 organisé en France, est décédé d’une longue maladie selon ses proches. Avant d’être sélectionneur des Bleus, Michel Hidalgo a vécu de grands moments dans sa carrière au Stade de Reims, évoluant avec Raymond Kopa. Il a été finaliste de la Ligue des Champions le 13 juin 1956, s’inclinant contre le Real Madrid (4-3) en marquant l’ultime but du Stade de Reims, qui donnait alors l’avantage aux Français, lors de cette finale peu après l’heure de jeu (66e).

C’est avec son frère jumeau Serge, que Michel Hidalgo s’était fait remarquer, sous les couleurs de l’Union sportive normande, club omnisports basé à Mondeville. Champion de Normandie juniors 1952, Michel rejoint Le Havre AC, à qui il avait collé 5 buts quelques semaines plus tôt, où il signa son premier contrat professionnel. Le club doyen rend aujourd’hui hommage à celui qui aura revêtu la tunique ciel-et-marine de 1952 à 1954. « C’est avec une immense tristesse que le HAC a appris ce jeudi après-midi la disparition de Michel Hidalgo. Surtout connu pour son parcours remarquable à la tête de l’Equipe de France de 1976 à 1984, le HAC se souvient avec fierté de son passage comme joueur sous le maillot Ciel&Marine de 1952 à 1954, » peut-on lire sur le site du club.

La FFF et Noël Le Graët rendent hommage à Michel Hidalgo

En tant que joueur, Michel Hidalgo a également été sacré champion de France avec le Stade de Reims (1955) puis avec l’AS Monaco (1961 et 1963). En tant que technicien, l’intéressé aura dirigé les Bleus pendant huit ans, avant de prendre les rênes de l’Olympique de Marseille entre 1986 et 1991, sous la houlette de Bernard Tapie. La famille du football français rend un vibrant hommage à un homme qui prônait un football offensif. Le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët s’est exprimé sur le décès d’une véritable figure du football national.

« Nous apprenons aujourd’hui avec une immense tristesse et une profonde émotion la disparition de Michel Hidalgo. La Fédération, notre football est en deuil. Michel Hidalgo fait partie des plus grands noms du football français. Il a marqué l’histoire et le palmarès du football français et international avec le premier titre majeur remporté par notre équipe de France. Par sa philosophie de jeu, sa personnalité, sa passion exemplaire, il a contribué au rayonnement de notre sport sur le plan international et à sa popularité en France. Il a su nous procurer des émotions qui sont gravées et resteront gravées. Il restera dans nos mémoires comme un symbole, un entraîneur, un sélectionneur de référence, amoureux du beau jeu, proche des joueurs, » confie ainsi l’homme fort de la FFF, imité quelques instants plus tard par le sélectionneur actuel des Tricolores, Didier Deschamps.

« J’ai appris avec beaucoup de tristesse ce jeudi le décès de Michel Hidalgo. Mon adolescence, comme celle de beaucoup de Français de ma génération, a été marquée par les performances étincelantes de "son" équipe de France, de la qualification pour la Coupe du monde 1978, que notre football attendait depuis 12 ans, jusqu’à l’éclatante victoire à l’Euro 1984. (…) À titre plus personnel, j’ai eu la chance et le privilège d’apprendre à connaître Michel lors de mes deux passages à l’Olympique de Marseille, comme joueur puis comme entraîneur. Dans les bons comme dans les mauvais moments, Michel a toujours fait preuve d’une très grande bienveillance à mon égard », a-t-il déclaré à L’Equipe.